Tapis Volant du Boudage

Parce que bouder c’est un peu partir en voyage dans son imagination non ?

Et puis c’est très sain de s’isoler parfois pour mieux revenir, plutôt que de faire ou dire des choses qu’on a pas envie vraiment de dire ou faire…

 

Parce que je ne crois pas qu’il y ait des émotions négatives et d’autres positives, mais des émotions qui nous racontent qui nous sommes, de quoi nous avons besoin. Seulement pour ne pas garder une boule dans le ventre ou ne pas sortir une explosion d’émotions qui pourrait engendrer un désastre, essayons de transformer les émotions en créations…

 

Sur le tapis volant du boudage on peut bouder de trois façons différentes, pour trois genres d’émotions différentes :

Dans un coin imprimé moumoute, on boudera et on pourra être consolé, on pourra avoir besoin ou envie d'un câlin. Dans un espace aux impressions de papier froissé, on boudera une vexation, une humiliation. Dans l’espace imprimé en glaçons, on boudera une déception, on a été refroidit, il faut bien trouver l’endroit adéquat.

 

Sur ce tapis, on peut consulter des livres d’art des éditions Palette pour la jeunesse, des livres qui montrent comment les émotions nourrissent les autres artistes, depuis toujours, passer doucement du voyage intérieur à la création, ou simplement profiter d’être dans son coin pour partir en voyage dans un tableau.

© SYLVIE HAZEBROUCQ 2015

Contact

Recevoir la newsletter

Envoi en cours

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.